Commerce de gros de boissons (branche DCHD - IDCC 1536)

Un nouvel accord Classification des emplois & salaires minima conventionnels

Les partenaires sociaux ont souhaité moderniser le système de classification des emplois et ainsi permettre la mise en place d’un véritable outil au service d'une politique de gestion des emplois, des compétences et des rémunérations, lisible et efficace pour les entreprises et salariés de la branche DCHD.

 

L’accord 2021/2 du 14 décembre 2021, portant révision de l’Accord du 24 avril 2007 sur le système de classification conventionnel, a été étendu le 23 septembre dernier. À compter du 1er novembre, les entreprises ont 18 mois pour se mettre en adéquation avec la nouvelle classification.

Pourquoi une nouvelle classification ?

L’ancien système de classification des emplois n’était plus en phase avec les évolutions récentes du monde du travail et des entreprises.

À l’issue des premiers travaux d’analyse ayant notamment conduit à la mise à jour des emplois repères, les partenaires sociaux ont convenu qu’il fallait actualiser la classification afin qu’elle reflète au mieux la réalité des activités réalisées, des contenus des postes, de l’hétérogénéité des organisations de travail, et qu’elle garantisse une plus grande équité entre salariés de la branche.

Quels principes de fonctionnement ?

L’accord révise le système de classification conventionnel ainsi que la grille des salaires minima correspondants.

  • Il introduit notamment un système de « pesée » des exigences de l’emploi, sur la base de 4 critères classants, déclinés en 6 degrés, aboutissant à un positionnement par NIVEAU.
  • Il conserve une valorisation, par ÉCHELON, de la maîtrise des compétences requises de l’emploi occupé ; en introduisant un 4ᵉ échelon.
  • Il révise la grille des salaires minima conventionnels.

Quels bénéfices ?

  • Une meilleure lisibilité des compétences attendues et des possibilités d’évolution pour les salariés ;

  • Un système commun à toutes les entreprises de la branche professionnelle ;

  • Un système doté de clefs de mesure et de compréhension du positionnement de l’emploi claires, accessibles et connues de tous.

Quelle date d’entrée en vigueur ?

La classification révisée s’appliquera pleinement et obligatoirement, avec la grille des salaires minima conventionnels en vigueur sur la période concernée, à tous les employeurs et tous les salariés compris dans le champ d’application de ladite convention collective nationale (IDCC 1536), AU PLUS TARD LE 1er MAI 2024.

Comment mettre en œuvre l’accord ?

Pour accompagner la mise en œuvre de la nouvelle classification, les partenaires sociaux ont réalisé un guide méthodologique qui s’adresse aux salariés et aux entreprises.

Ce guide, véritable outil de prise en main, a été élaboré sur la base des tests effectués auprès d’un panel d’entreprises de toutes tailles, et vous propose une méthodologie « pas à pas » avec des exemples concrets.

Par ailleurs, un « kit de formation » complet et un simulateur accessible en ligne seront également prochainement proposés !

EN SAVOIR PLUS