Laure Bomy s'exprime au micro de BFM Business

Sodiboissons 1

Le directeur général de la FNB rappelle que plus de 80% du chiffre d'affaires des distributeurs-grossistes en boissons dépend de l'activité des CHR (cafés, hôtels, restaurants, discothèques…) et tout le tissu associatif et événementiel, à l'arrêt aujourd'hui. 

« La profession représente approximativement 15 000 emplois directs, essentiellement portés par des TPE-PME familiales, qui souffrent considérablement »

Et pour cause, hormis l'accès au chômage partiel et au PGE, elles n'ont pas pu bénéficier du niveau d'aide qui leur permettrait de souffler un peu.

« Les annonces reconnaissant la dépendance directe des grossistes en boissons sont attendues demain…et devraient apporter un peu d’oxygène à nos entreprises »

Elle rappelle également la problématique des stocks et précise que, malgré les efforts portés par les fournisseurs afin de limiter les pertes, une grande partie des stocks devra être détruite. Essentiellement portée par la filière brassicole, celle-ci devra pouvoir bénéficier d’un véritable « coup de pouce » de l’Etat, car la bière est consommée majoritairement à la pression dans les débits de boissons et restaurants à l’aide de fûts, format spécifique, qui affichent des dates très courtes et ne pourront plus être mis en vente.

Toute l'interview en vidéo ci-dessous.