Zoom sur la stratégie RSE

du distributeur-grossiste en boissons

Atlantique Boissons

Entretien avec Fabrice Chiffoleau, dirigeant d'Atlantique Boissons

1/ Vous expérimentez actuellement un nouveau modèle de logistique urbaine. Pouvez-vous nous en dire plus ? Comment cela fonctionne ? Quel(s) partenariat(s) avez-vous développé(s), notamment avec certains fournisseurs ?

À partir d'un modèle théorique, nous avons bâti un projet modélisé de logistique urbaine, avec le soutien d'intervenants issus de notre écosystème local en Vendée, Loire Atlantique et Bretagne Sud. De ce projet, plusieurs innovations voient le jour : 

  • Création d'un Hub Mobile autonome équipé d'un carrousel motorisé afin d'identifier la palette de chacun des clients,

  • Création d'un véhicule urbain de livraison motorisé soit à l'électricité, soit à l'électricité issue de l'hydrogène,

  • Numérisation des documents d'accompagnement,

  • Capacité et potentialité de mutualisation pour d'autres usages : reverse logistique, sous-traitance etc...

Ce projet n'aurait jamais vu le jour sans nos 2 principaux partenaires : Cityprogress, spécialiste de la logistique urbaine BtoB et H2X, spécialiste des propulsions hydrogènes. 

L'expérimentation de notre modèle est prévu pour l'hiver prochain dans la ville de Nantes.

 

2/ Prévoyez-vous d’autres investissements en faveur de la diminution de l'empreinte carbone de votre activité de grossiste en boissons ?

Oui, nous cherchons toujours à progresser pour atteindre la neutralité carbone. Notre prochain pallier : devenir totalement autonome pour notre alimentation électrique et la production d'hydrogène. Ce projet est rendu possible grâce à l'acquisition d'un électrolyseur, via notre partenaire H2X. Nous prévoyons également de couvrir l’ensemble de notre entrepôt de panneaux solaires.

 

3/ La crise sanitaire a durement frappé le secteur de la CHD. Que retenez-vous de cette période ? Diriez-vous que la crise sanitaire a impacté votre vision d'entreprise et votre approche du métier ?

C'est effectivement une période extrêmement difficile pour la profession, mais elle est aussi riche d'enseignements. Nous, distributeurs-grossistes en boissons, exerçons un métier "historique", présent partout dans le monde. Cette durabilité nous la devons à notre capacité à nous renouveler, à être résilients et à nous adapter aux évolutions du marché et exigences associées à notre métier.

La crise sanitaire nous a « bousculé » et a en quelque sorte obligé chacun à réfléchir différemment ou à accélérer certaines transformations pour nous projeter dans l'avenir et envisager celui-ci avec sérénité et enthousiasme.  Il est donc vital pour le maintien de notre activité, de rester dynamique en étant force de proposition en matière d'innovation. 

Cette crise, et notamment les périodes de confinement, a également été révélatrice de notre capacité à unir nos forces mais aussi de la solidarité de nos concitoyens. Nous avons su, au travers de la FNB, mettre sous la lumière des projecteurs notre profession et faire entendre notre voix. Mais je tiens également à souligner – et à les en remercier ici - la solidarité exercée par les consommateurs envers notre profession et celle de nos clients. Ils étaient présents à chaque réouverture et cela nous a chaleureusement réconfortés et rassurés en cette période très stressante.

 

4/ Vous êtes certifié conforme au référentiel développement durable de la FNB depuis plusieurs années. Qu'est-ce que cela vous apporte au quotidien ?

Cela nous a permis de structurer et traduire notre stratégie RSE, qui, depuis des décennies, rythme notre quotidien. Désormais, nous veillons sans cesse à rester dynamique sur le sujet, dans une logique de progrès continus. 

 

" Nous, distributeurs-grossistes en boissons, exerçons un métier historique. Cette durabilité nous la devons à notre capacité à nous renouveler, à être résilients et à nous adapter aux évolutions du marché et exigences associées à notre métier. "

Fabrice Chiffoleau, Dirigeant d'Atlantique Boissons