L'essor discret mais constant des bouteilles en papier

 

Source : les Echos, novembre 2021

Cinq fois plus légère et six fois moins prodigue en CO2 que son homologue en verre, la bouteille en papier attire de plus en plus viticulteurs, distributeurs et géants des boissons.

 

La réduction de l'empreinte carbone est le nouveau mantra des industriels qui consentent, un peu tard sans doute, des efforts parfois substantiels pour apporter leur écot à la lutte contre le réchauffement. La "verdisation" des emballages figure en bonne place dans l'ordre des priorités. Les grands industriels du secteur des boissons (Coca-Cola, Danone, Nestlé...) multiplient les initiatives en misant sur le PET recyclé. En parallèle, une autre voie commence à émerger: la bouteille en papier.

Des géants comme Carlsberg ou Coca-Cola se sont lancés dans l'aventure.

 

Le brasseur danois, qui cherche à réduire son empreinte carbone de 30% d'ici 2030,

a été le premier sur la balle en produisant dès 2018 une bouteille de bière "en papier" fabriquée à partir de fibre de bois issue de sources durables et entièrement recyclable. C'est la concrétisation d'un projet lancé en 2015 en partenariat avec Paboco (The Paper Bottle Company), un consortium danois associé à BillerudKorsnäs, un producteur suédois d'emballages en carton, et au fabricant autrichien de bouteilles Alpla.

Plus récemment, Coca-Cola a développé son propre prototype de bouteille en papier.

Fruit d'un partenariat entre les scientifiques du centre R&D de Coca-Cola à Anderlecht et Paboco, celui-ci a été testé en Hongrie. Un échantillon de 2.000 bouteilles d'AdeZ, une boisson à base de plantes, a été proposé durant l'été. "Les premiers retours sont très positifs.", précise Laura Brems, porte-parole de Coca-Cola en Belgique. L'étape suivante consistera à reproduire l'expérience à plus grande échelle. À ce stade, ni le lieu ni le moment n'ont encore été déterminés.

 

La bouteille en papier d’Absolut, un prototype entièrement biosourcé capable de contenir des spiritueux.

La bouteille est constituée à 57% de papier et à 43% de plastique recyclable. Un premier lot de 2 000 unités a été testé auprès des consommateurs au Royaume-Uni et en Suède. Ce prototype résulte de la collaboration avec Paboco (Paper Bottle Company), qui vise à créer une alternative durable aux contenants traditionnels.

Toutes les innovations RSE de Pernod-Ricard d'ici 2030

85%

des consommateurs affirment qu'ils préféreraient consommer leur boisson dans une bouteille en papier.

83 gr

L'atout majeur de la bouteille en papier, c'est le poids, qui la rend cinq fois plus légère qu'une bouteille en verre.