Le bio, acteur incontournable de la souveraineté alimentaire

Dossier de presse

Les chiffres 2020 de l’Agence BIO attestent de la forte dynamique d’un secteur qui a plus que jamais le vent en poupe. Le bio, précurseur des tendances alimentaires actuelles, affiche des performances hors normes !

 

En 2020, pour la première fois :

  • Le marché du bio a franchi le cap des 13 milliards d’euros ;

  • Le seuil symbolique des 50 000 exploitants agricoles bio a été, lui aussi, allégrement dépassé, pour atteindre le nombre de 53 255, soit près de 12 % des agriculteurs français.

La tendance du consommer sain et durable, local et de saison est plus que jamais d’actualité, avec un véritable engouement pour le « fait maison ».

 


Selon le dernier baromètre de l’Agence BIO

Source : 18e Baromètre de consommation et de perception des produits biologiques en France – Agence BIO / Spirit Insight, mars 2021

Une majorité de Français déclare acheter plus de produits frais (57%) et davantage de produits de saison (57%)

Près de 6 Français sur 10 (59 %) privilégient les produits locaux et les circuits courts

Le « cuisiné maison » fait quant à lui de plus en plus d’adeptes

(55 % ; +8 points vs 2019)

LE BIO EN RESTAURATION, FACE À LA CRISE

Avec les mesures sanitaires impliquant la fermeture des établissements et une fréquentation réduite, le secteur de la restauration enregistre en 2020 un recul de son chiffre d’affaires de -32,3 %.

  • En restauration commerciale (restauration traditionnelle, cafétéria et fast-food) : -33,1 %

  • En restauration collective (sous contrat et en régie) : -23,8 %

Les achats de produits bio par la restauration hors domicile (RHD) ont perdu sur la même période -21 points par rapport à 2019 et passent de 640 millions euros en 2019 à 505 millions d’euros en 2020.

Si la crise sanitaire a perturbé l’activité de la restauration, l’objectif de la loi dite EGalim d’introduction de 20 % de produits bio en restauration collective publique perdure avec à la clef un marché approchant les 1,4 milliard d’euros. Cette ambition portée par les Français offre de nouvelles opportunités pour les acteurs des filières bio, prêts à relever le défi.

LES PRODUITS DE LONGUE CONSERVATION, TÊTE DE PROUE DE LA CROISSANCE BIO

Les produits transformés progressent davantage. Parmi eux, les bières bio ont enregistré une forte progression en 2020 (+33 % vs 2019), amplifiant la dynamique enclenchée l’an dernier. Elles témoignent du succès des microbrasseries bio (et de la vente locale) et dans une moindre mesure, du déploiement de gammes bio des marques nationales.

En 15 ans, le nombre d’entreprises de l’aval certifiées pour une activité Bio a été X par 5

(25 763 en 2020 contre 5 252 en 2005)

 

Accédez à la certification BIOLOGIQUE : une offre exclusive Adhérents FNB

Accéder au dossier de presse complet