Nestlé Waters France rejoint la European Clean Trucking Alliance 

 

L'objectif : soutenir la décarbonisation du transport routier des marchandises de l’Union Européenne et encourager sa transition écologique.

La "European Clean Trucking Alliance" est une coalition européenne unique qui rassemble des ONG, des expéditeurs, des entreprises de logistique et de biens de consommation. Ensemble, ils partagent l'objectif ambitieux d'accélérer la décarbonisation du transport routier de marchandises dans l'UE.

Alors que les pays européens doivent présenter un plan de relance pour soutenir l’économie face à la pandémie, Nestlé et les autres membres de cette alliance appellent les gouvernements à investir et à accélérer le passage à des transports plus écologiques.

Une réduction supplémentaire des émissions de CO2 et de polluants atmosphériques provenant du transport routier contribuera à atteindre les objectifs du "Green Deal" européen et à faire de l'Europe le premier continent neutre en carbone.

En France, le groupe Nestlé est déjà engagé pour réduire l’impact environnemental du transport de ses produits. Ainsi en 2017, le Groupe avait rejoint la démarche FRET 21 et signé un accord avec l’Agence de la Transition Ecologique (ADEME) afin d’engager des actions pour réduire les émissions de CO2 liées au transport des produits de plusieurs entités et notamment Nestlé Waters.

 

Afin de tenir son engagement, Nestlé a défini 4 axes de travail regroupant 46 actions dont :

  • Le transfert du transport routier vers le transport ferroviaire 

  • L’augmentation des taux de chargement moyen, permettant une meilleure optimisation des tournées;

  • La mise en place de boucles permettant la réduction des kilomètres à vide >

  • L’augmentation du nombre de flux effectués en Rail-route dans les plans de transport

Objectif : neutralité carbone en 2022 pour les marques Vittel et Perrier. 

La chaîne logistique de Perrier est passée en partie au ferroviaire

 

Concrètement, c’est :

Moins 25 000 tonnes équivalent CO2 par an

Mois 27 000 passages de camions par an sur les accès routiers