Orangina Suntory fait la chasse aux sucres

Une nouvelle marque, O'Verger, débarque sur le marché des eaux fruitées, permettant au géant des softs drinks de faire la course en tête pour proposer aux consommateurs des boissons moins sucrées. 

Elle est une déclinaison de sa marque phare, Oasis. Elle contient entre 4,2 et 4,4 grammes de sucre pour 100 ml, du sucre provenant du jus de fruit concentré mixé avec de l’eau de source. Une teneur similaire à celle de Pulco Fines Bulles, commercialisé en 2018, et proche de celle de May Tea, une boisson au thé lancée avec succès en 2016.

Nous accélérons le repositionnement de notre portefeuille pour faire la course en tête sur le marché des boissons, qui évolue vers moins de sucre, plus de naturel et d’authenticité

explique Bertrand Delmas, qui a repris les rênes d’Orangina Suntory il y a un an.

 

Les autres recettes ont été remises à plat 

Depuis 2006, Oasis Tropical a entamé une cure d'amaigrissement, puisque la dose de sucre a été réduite de 25%. Idem pour Schweppes, qui est passé de 10,2 à 6 grammes (soit -41%).

En revanche, Orangina contient toujours 9,6 grammes de sucres mais devraient être progressivement évincés conservateurs, colorants et autres arômes artificiels.

Stratégie payante pour le Groupe puisque cela s'est traduit par une hausse des volumes de 10% en 2018, pour un chiffre d'affaires de 926 millions d'euros. La nouvelle venue, O'Verger, devrait donc encore accroître les ventes, d'autant plus que les colas sont boudés par les français ces dernières années. 

 

Source : Le Monde, 14/03/2019, étude Reuters