#47

FÉVRIER / MARS 2019

eDCHDmag

Édito

Au travers de ses multiples activités, notre profession a toujours porté une attention particulière au respect de l’environnement, et à la nécessité de se développer dans un cadre durable. En France, et bien que cela semble insuffisant, l’Etat a progressivement élaboré un cadre national d’actions dédiées au volet environnemental.

 

Les collectivités locales jouent également un rôle majeur en traduisant concrètement sur le terrain les orientations globales, et en s’efforçant d’apporter des réponses concrètes à la difficile gestion des déchets que consommateurs, ménages et entreprises produisent. L’actualité de ces derniers mois questionne plus encore, et pousse tous les acteurs économiques à redéfinir un nouveau modèle de consommation.

La Fédération Nationale des Boissons a mené, et mène toujours, une politique active, privilégiant l’économie circulaire, marquée notamment par ses engagements en faveur du recours aux emballages re-remplissables, historiquement dits «consignés». Mais l’économie circulaire dépasse largement la problématique du recyclage. Elle remet en cause les stratégies de chacun, en encourageant à réduire les déchets à traiter à moyen terme. Cette prise de conscience, du simple citoyen jusqu’au sommet de l’Etat, que les ressources de la nature ne sont pas infinies, impacte également l’activité de notre filière. Cela a des effets sur la mise en place d’un approvisionnement plus durable et moins polluant, sur la recherche en amont en termes d’éco-conception, sur l’allongement de la durée d’usage, sur le devenir des déchets d’emballages, etc… 

Aujourd’hui, pour l’ensemble des professionnels, la Responsabilité Sociétale et Environnementale (RSE) doit devenir une valeur incontournable du développement et de la pérennité de leur modèle économique. Comme beaucoup d’autres, nous pensons que notre avenir, le développement de nos services, et l’amélioration de la performance de nos entreprises, ne peuvent être préservés au détriment des générations à venir.

Aussi, conscients des enjeux associés et du rôle des entreprises au sein des territoires, les Distributeurs-Grossistes en boissons s’engagent et portent localement de nombreuses initiatives qui pourront, souhaitons-le, se déployer nationalement demain ! Certaines d’entre elles vous sont présentées dans ce numéro spécial dédié au recyclage en CHD.

 

Jean-Jacques Mespoulet
Président de la FNB

 

Echos des CHD

DOSSIER

Le recyclage, la filière boissons s'y engage

Consommation responsable, consignation, valorisation, autant de termes qui, depuis plusieurs années, rythment l’actualité des acteurs de la filière boissons. Le Gouvernement, quant à lui a enclenché le mode « économie circulaire » et cherche à tourner la page du « tout jetable ». Dévoilée au printemps dernier, la Feuille de Route Économie Circulaire se fixe pour objectif de tendre vers 100% de plastique recyclé d’ici 2025. De belles ambitions quand on sait que la France recycle à peine 55% de ses bouteilles en plastique. Pour parvenir à cet objectif, le Gouvernement invite tous les acteurs à la mobilisation et l’ADEME a lancé un appel à manifestation d’intérêt afin d’identifier des solutions innovantes de collecte des déchets.

Lire la suite

 

Paroles de Pro

INTERVIEW

Entretien avec Julien Cuvillers

Fondateur de l’application The Bar Corner et Bernard Gautier, en charge de son déploiement sur le réseau du Hors Domicile. Décryptage de cet outil, qui se plie en 4 pour les débits de boissons en France…

Lire la suite

 

Entrez dans la tendance

DOSSIER

Les boissons chaudes, tiraillées entre santé et gourmandise

Elles sont jeunes, innovantes et terriblement séduisantes ! Oui, les boissons chaudes se renouvèlent et affichent une nouvelle image. Terminée l’infusion « à mamie », désormais, on parle de tisane bio « booster ». Les marques se revisitent et jonglent avec le goût des français pour les produits sains, naturels et l’aromatisation. La star du segment, le café, reste indétrônable puisqu’il est apprécié à toute heure de la journée et par les consommateurs de tous les âges (ou presque). Mais le thé n’est pas loin ! En effet, plus d’un français sur 2 l’a déjà préféré au petit noir.

Lire la suite

 

bruits de comptoir

Il n'y a aucun billet dans cette page