Comment s'est comportée la restauration commerciale cet été ?

Comment se sont comportés les consommateurs français durant cette période estivale ? Découvrez ce baromètre signé IRI Worldwide.

Après une longue de période de turbulences durant laquelle les professionnels ont dû baisser le rideau de fer, la période de juillet-août était très attendue pour redresser la barre.

A t-elle tenu toutes ses promesses ?

D'après le cabinet IRI Worldwide, le bilan est mitigé.

En effet, malgré l’allègement de la règlementation sanitaire et le nombre plus important de nos concitoyens passant leurs vacances dans l’hexagone, les dépenses des Français en restauration commerciale sont encore en net recul en juillet et août : près de 950 M€ perdus en 2 mois vs 2019.

Le confinement a permis aux sites de livraison d'exploser depuis le mois d'avril mais leur poids dans l’ensemble des dépenses de restauration commerciale reste limité (7%) et leurs gains (+149 M€) ne compensent pas les pertes réalisées hors sites.

D'autre part, les français ont hésité à se restaurer hors domicile en juillet.  L’extension des terrasses n’a pas permis de surmonter toutes les appréhensions liées à la covid-19 et la poursuite du télétravail, même partielle, incite à la prise de repas à domicile : la fréquentation des lieux de restauration est en nette diminution. Les burgers subissent de plein fouet cette chute des visites, non compensée par la hausse du montant de leur ticket moyen.

Télécharger les données en format PDF

 

Source : IRI 360 - juillet/août 2019 vs juillet/août 2020