L'opération "anti-gaspi" des distributeurs de boissons alsaciens couronnée de succès !

Les vendredi 12 et samedi 13 février 2021 a eu lieu une opération de déstockage dans les entrepôts d'une quinzaine de distributeurs en boissons de la région. Cette initiative visait à écouler les stocks de bières, alcools, softs, jus de fruits, eaux minérales invendus en raison de la fermeture des bars et restaurants et en l'absence des traditionnels festivals et fêtes de village. 

Et le moins que l'on puisse dire, c'est que les citoyens alsaciens étaient au rendez-vous !

Les distributeurs en boissons, actuellement privés d'activité en cette période de crise sanitaire, affichent pour la majorité d'entre eux un chiffre d'affaires en deça de 50% en 2020, puisque l'activité ne tient qu'à la livraison de quelques hôpitaux et Ehpad. 

Pour André Bour, à la tête de l'Alsacienne de Boissons, cette opération solidaire a dépassé toutes ses espérances : dès l'ouverture de l'entrepôt, des dizaines de voitures attendaient patiemment leur tour pour remplir leurs coffres de boissons à prix cassés. 

Après 1 h 30 d’attente et le coffre plein, Benjamin, 30 ans, a regagné son bureau certes un peu plus tard que prévu, mais satisfait d’avoir eu l’occasion de soutenir la filière, tout en faisant des économies.

« On fait un métier de contact, ça fait du bien de voir un peu de monde et puis ça nous aurait fait mal au cœur de détruire tous ces produits »

explique André Bour, pas mécontent de voir une douzaine de ses salariés engagés dans un véritable ballet comprenant information et orientation des clients, conseil et prise de commande, facturation et chargement. Le tout dans le respect scrupuleux des gestes barrières. 

 

Source : DNA, février 2021

 


 

L'opération en chiffres

 

  • Plus de 200 tonnes de boissons sauvées de la destruction
  • Quasiment plus aucun produit à DDM inférieure à fin mars en stock

(hormis les fûts & bières bouteilles)

  • Près de 300 000 € de chiffre d’affaires réalisés

Pour l'Alsacienne de Boissons et Beck Boissons : 

+ 60 000 € de CA

+ de 800 actes solidaires d'achat

 

Pour MD Boissons :

65 000 € de CA sur 3 sites

1040 actes solidaires d'achat

 

Pour ABEDIS :

25 000 € de CA

+ de 400 actes solidaires d’achat

Pour La Halle aux vins 

50 000 € de CA

+ de 500 actes solidaires d'achat

 

Pour Hetzel Boissons

30 000 € de CA

280 actes solidaires d'achat

 

Pour Malt et Houblon

30 000 € de CA

320 actes solidaires d'achat en 1 jour

 

Pour Adam Boissons

35 000 € de CA 

400 actes solidaires d'achat