La nuit va revoir le jour !

 


 

Les discothèques autorisées à rouvrir le 09 juillet

 

 

Le 21 juin dernier, à l’issue d’une énième réunion entre le Gouvernement et les représentants du monde de la nuit, Alain Griset accompagné d’Evelyne Bachelot, a annoncé que les discothèques seraient autorisées à rouvrir à compter du 09 juillet prochain.

Le redémarrage de ces hauts lieux de fête se fera dans le respect d’un protocole sanitaire précis qui devrait s’appliquer tout l’été :

  • accès sur présentation d'un pass sanitaire (preuve de vaccination complète, test négatif récent ou preuve d'une contamination au Covid entre six mois et quinze jours plus tôt) ;

  • des capacités d'accueil réduites à 75% pour les événements en intérieur, mais à 100% en extérieur ;

  • port de masque recommandé fortement sans être obligatoire.

Pour les 2 principales organisations représentant les discothèques en France, l’UMIH et le GNI-HCR, "le plus important est de donner la liberté de rouvrir aux discothèques en phase avec ces modalités et de continuer d’accompagner financièrement toutes les discothèques y compris celles qui ne pourront pas rouvrir".

Le gouvernement a d’ores et déjà confirmé que les aides pour ce secteur, tout comme pour les acteurs de l’évènementiel, notamment les organisateurs de concert, seront maintenues "pour les établissements qui ne seront pas en mesure de rouvrir durant l’été".

Par ailleurs, le Ministre délégué aux PME, Alain Griset, s’est engagé à recevoir les organisations professionnelles pendant l’été afin de faire un état des lieux et prendre les aménagements nécessaires.

Les deux organisations saluent la qualité de leurs échanges avec le Président de la République et sa volonté d’ouvrir les discothèques dès cet été. Selon elles, "le Président a décidé de faire confiance aux professionnels et il a raison. C’est le meilleur moyen d’éviter que se multiplient les fêtes sauvages sans aucun encadrement COVID, mais aussi sans aucune prévention de l’alcool, des drogues ou du harcèlement".   

Le GNI et l’UMIH estiment qu’un accord équilibré a pu être trouvé avec le Gouvernement au terme de longs échanges relatifs au protocole sanitaire.

"Compte tenu de la propension de la jeunesse française à se faire vacciner, le pass sanitaire ne devrait pas être un frein à la réouverture des discothèques. Surtout si les maires décident de mettre en place des opérations de dépistage cet été afin que nos concitoyens puissent se préparer à faire la fête le soir venu". 

Thierry Fontaine, Président d’UMIH Nuit

"Le pass sanitaire pourrait même s’avérer être un vrai moyen d’inciter les Français à revenir en boite de nuit. Il n’y a que dans les discothèques où le port du masque ne sera pas obligatoire. C’est la vraie contrepartie au pass sanitaire. Ce gage de sécurité nous permet de sortir un vrai atout au moment de choisir son lieu de fête".

Didier Chenet, Président du GNI HCR

À ce jour, les règles du port du masque et la consommation assise sont maintenues dans les bars et restaurants qu’ils soient festifs ou non.

 

 

CONSULTER LE CP DES ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES