Laurent Pecqueur, directeur général de Sodiboissons, offre 4800 masques FFP2 aux infirmiers libéraux des Haut-de-France

Une belle action de solidarité du distributeur-grosssiste en boissons auprès du personnel soignant. 

Au départ, il visait 1500 masques, il a pu finalement en obtenir 4800 après de Gauthier Ovion, gérant d'une société de Dunkerque. Ces masques, Laurent Pecqueur les dédie aux infirmiers libéraux des Hauts-de-France. "Je souhaite qu'ils soient répartis le plus équitablement possible, car malheureusement, tout le monde est ouché. J'ai contacté Frédérique Brodel, membre de l'Union régionale des professionnels de santé pour les infirmiers libéraux des Hauts-de France".

Cette dernière est plus que ravie : "on doit changer de masque toutes les 4 heures, à raison de journées de travail de 11 heures. Et je n'utilise que des FFP2, c'est la base. Comme 90% des contaminations sont aéroportées, sans les masques, il nous est impossible de travailler. Pendant le confinement, on a bien reçu 6 FFP2 par semaine via la dotation de l'Etat, mais ce n'est pas assez. On doit s'en procurer nous-même. En septembre, j'en étais à 1300€. Autant vous dire que ce don est plus que bienvenu." 

Face à une situation économique plus que délicate, on peut se demander pourquoi ce gérant engage de tels frais. En effet, l'entreprise Sodiboissons est durement touchée par cette 2ème vague puisque ses principaux clients sont les bars, les restaurants, les discothèques et le secteur de l'événementiel.

"Je pense à l'avenir. Ce sont eux (les infirmiers) qui sont en première ligne. Ils peuvent sauver des vies et on va avoir besoin d'eux dans les prochaines semaines".