Les français rêvent de retourner au restaurant

 


 

Une étude Lightspeed, publiée dans Les Echos (février 2021)

 

Aucune date de réouverture prononcée pour les restaurants mais ils pourront compter sur leurs clients lors de la reprise du service en salle. 

 

En effet, 60% des français déclarent vouloir plus que jamais retrouver le chemin des restaurants lorsque les conditions sanitaires le permettront et 44% d'entre eux affirment même que dîner à l'extérieur sera la première chose qu'ils feront. Ils sont bien plus impatients que leurs voisins européens, signe que leur amour pour une bonne table est confirmée. 

"Cela correspond d'ailleurs au fait qu'ils aiment plus qu'ailleurs parler de leurs expériences en matière de nourriture. S'y ajoute un fort soutien aux bistrots et brasseries de promixité, aux indépendants plus qu'aux chaînes"

affirme Adrian Valeriano, senior vice-président et managing director EMEA de Lighspeed. 

Pour soutenir ces établissements en souffrance, près de la moitié des gens comptent y aller plus souvent que d'habitude et y laisser des pourboires plus élevés. De même, les français sont prêts à voir leur addition plus élevée de 5%. 

Ce qui manque le plus dans le fait d'être privé d'aller dîner au restaurant : partager un instant convivial avec ses amis et sa famille, mais aussi goûter de nouveaux plats et ne pas avoir à cuisiner soit-même. 

En attendant, les professionnels se sont montrés très créatifs pour garder le contact avec leurs convives. À la réouverture, 4 personnes sur 10 souhaitent d'ailleurs avoir le choix de leur mode de consommation, notamment à travers le click & collect et la livraison à domicile. 

Les français, moins pessimistes que nos voisins européens, craignent tout de même que les petits restaurants indépendants peinent à survivre en 2021 tandis que 27% pensent que le secteur s'adaptera et réussira quand même à prospérer.