2022


 

Food Service Vision prévoit une bien meilleure année pour la restauration

 

 

Malgré l’inflation galopante et les incertitudes liées à la guerre en Ukraine, Food Service Vision prévoit une nette amélioration en 2022 pour le secteur de la restauration*

Avec le retour de la consommation debout au comptoir, la reprise des événements et la fin du pass sanitaire, des signaux favorables à la consommation devaient faire oublier un tout début d'année où l'activité avait replongé.

Pour mémoire, la fin d’année 2021 affichait un net recul des ventes (- 15 %) et la chute était encore plus marquée en janvier 2022. Il aura fallu attendre février pour que les perspectives soient plus encourageantes (un recul alors constaté de 11 %).

 

* Source Clotilde Briard, publication du 17 mars 2022 – LesEchos

« Les hausses de salaires comme la baisse du chômage ont été favorables à l'envie de consommer »

François Blouin, le président-fondateur de Food Service Vision.

Depuis, les conséquences de la guerre en Ukraine, très lourdes sur le plan humain, rebattent également les cartes d’un point de vue économique. Dans ce contexte anxiogène, les acteurs de la restauration ont à nouveau à faire face à de nombreuses incertitudes, notamment l’impact que pourrait avoir ce conflit sur la fréquentation des établissements et le tourisme étranger.

Food Service Vision imagine 2 scénarii tous deux plus positifs que les deux années passées :

Une vision optimiste :

Le recul, au global, tous circuits confondus, ne serait que de 3 % par rapport à 2019, avec une accélération durant le 2d semestre 2022.

Une vision plus négative :

Le recul serait alors de 14 %.