Du vin bio pour les fêtes ? 

La consommation de vin bio explose en France, tous segments confondus. Un engouement qui devrait placer notre territoire au premier rang mondial, devant l'Allemagne, en 2021.

Si les pronostics du cabinet britannique IWSR sont bons, la France sera premier consommateur mondial de vin bio en 2021. Ce type de vin connaît une croissance enivrante depuis 2013 : sa consommation a doublé en 5 ans. Signe que le "bio" est un réel argument de vente, que cela soit à domicile ou au restaurant. 

Autre indicateur : en 2023, la France devrait représenter 20% de la consommation mondiale (source : étude réalisée pour l’interprofession SudVinBio du Languedoc). 

Il faut dire que de plus en plus de vignerons se lancent dans l'aventure de la production de vin biologique. Pour preuve, nous passons de 165 millions de bouteilles de vin bio en 2013, à 361 millions de cols en 2018, soit ... +119% ! Et cette donnée risque bien encore de progresser de 70% d'ici à 2023, pour passer à 613 millions de cols, selon l'IWSR.

D'après le directeur de recherche du cabinet : 

Il y a une prise de conscience de l'importance de l'écologie et un souci de mieux consommer. Consommer du vin bio, c’est favoriser une agriculture durable qui est produite dans le respect de l’environnement, c’est soutenir la démarche de vignerons et vigneronnes qui œuvrent à créer des vins d’excellence pour qui la qualité est une priorité.

13%

des consommateurs de vin bio ne boivent que ce type de vin

pour 41%

des sondés, le bio représente plus de la moitié de leur consommation de vin