Malongo, un café pas comme les autres

Jean-Pierre Blanc a transformé sa petite brûlerie de quartier en géant mondial du café équitable. 

Malongo, c'est la belle histoire de Jean-Pierre Blanc, aujourd'hui âgé de 72 ans, globetrotter dans l'âme. Lorsqu'il reprend les rênes de la société en 1980, il mise sur la premiumisation pour accélérer son développement. Il commence par labelliser la moitié de ses cafés en bio. Puis il part sur les routes du monde, en quête de grand crus. Il sillonne le monde à la recherche de coopératives paysannes, qu'il oppose aux "immenses plantations gorgées de pesticides des multinationales".

Alors que ses concurrents n'ont que le mot "productivité" à la bouche, lui joue la carte de la différence en procédant à une torréfaction de 20 minutes, pour activer au mieux les arômes. Les autres grillent les grains de café trois fois plus vite. 

 


J'ai voulu rendre notre café visible et qu'il profite au plus grand nombre

 

Puis en 1992, il fait connaissance avec le prêtre et caféiculteur néerlandais Francisco Van der Hoff, père fondateur du commerce équitable et du label Max Havelaar. Ensemble, ils distribuent la première boîte Malongo portant cette appellation. L'idée : garantir aux petits producteurs un juste prix, quels que soient les cours du marché. Aujourd'hui, la livre de café équitable se paie 1,40 dollar, contre 0,95 dollar sur le reste du marché mondial.

En 1996, il devient le tout premier patron à faire entrer des produits issus du commerce équitable dans les hypermarchés. Tantôt vue comme une façon de faire sortir le commerce équitable de la confidentialité, tantôt comme une dénaturation du label, sa démarche fait débat. Mais cette décision lui permet de réaliser plus de 40% de ses ventes.

Des arômes également largement appréciés par les hôtels et restaurants les plus prestigieux, où il fait 1/3 de son business. 

Au final, Malongo, c'est 400 salariés et 5000 tonnes de grains importés par an de 40 pays différents, pour un chiffre d'affaires de 110 millions d'euros.

 

Source : JDD, 01/05/2019