La Fédération Française des Spiritueux vient de signer

le Memorandum of Understanding (MoU)

 


 

 

La Fédération Française des Spiritueux (FFS), représentée par son Président Jean-Pierre Cointreau, a signé le 12 octobre dernier dans le cadre de son Assemblée Générale, le Memorandum of Understanding (MoU), protocole d’accord européen visant à donner un accès simple et direct aux caractéristiques nutritionnelles et à la liste des ingrédients des spiritueux.

 

Cette initiative, volontaire et responsable, vise à encourager toutes les entreprises établies en France dans la mise en place de pratiques qui consistent à :

  • Faire figurer la valeur énergétique des produits sur l’étiquette des bouteilles, calculée par 100 ml et également par portion,

  • Mettre à disposition cette information sur l’ensemble du marché européen sous forme visuelle (pictogrammes) en fonction des valeurs nutritionnelles moyennes généralement établies,

  • Fournir la liste des ingrédients sous forme dématérialisée (code-barres ou QR code) facilement et directement accessible par les consommateurs.

 

Les résultats obtenus grâce à la mise en oeuvre du Memorandum of Understanding par les entreprises seront significatifs et mesurables.

Une première étape a été fixée au 31 décembre 2022, date à laquelle au moins 66% du volume total des produits mis en vente sur l’ensemble du marché de l’UE indiqueront sur l’étiquette la valeur énergétique et la liste des ingrédients en ligne.

Pour accompagner les entreprises dans cette démarche, la plateforme U-label qui sera opérationnelle le 1er novembre prochain, aidera les entreprises du secteur à fournir aux consommateurs, de façon dématérialisée et dans sa langue, les informations relatives à leurs produits.

La FFS accompagnera ses membres dans la mise en oeuvre de cet engagement en mettant à leur disposition un guide pratique pour faciliter la déclaration nutritionnelle et l’établissement d’une liste d’ingrédients.

« La signature de ce Memorandum permettra aux fabricants et aux distributeurs de répondre encore mieux aux attentes du consommateur de toute l’Europe, en matière de transparence de l’information sur les produits, sans risquer de rendre l’étiquette illisible ou datée, grâce aux outils numériques »

Jean-Pierre Cointreau, Président de la FFS

TÉLÉCHARGER LE CP DE LA FFS