Malongo : une nouvelle dynamique en 2021

 

Touché comme l’ensemble de la filière café par l’effondrement de l’activité CHR (café, hôtel, restaurant), le torréfacteur azuréen, pionnier du café bio et équitable, mise sur 2021 pour se donner un second souffle. 

Le Collectif Café, fédération professionnelle regroupant 300 acteurs de la filière, annonce une perte de chiffre d'affaires de 35% sur l'exercice 2020, la chute pouvant atteindre 90% pendant les périodes de confinement.

 

Comment redonner du sens, de l'envie à cette profession sinistrée ? Malongo y répond à travers une offre structurée qui va faire la part belle à l'agriculture biologique et au commerce équitable. Ces deux fondamentaux, inscrits dans l'ADN du torréfacteur, répondent à une véritable attente des consommateurs, en recherche de produits certifiés, sains, naturels, frais.  Une opportunité à ne pas manquer pour le chantre du commerce équitable qui entend donc pousser son avantage.

Malongo renseigne désormais, à travers un QR code inscrit sur les boîtes, la date limite de consommation du produit ainsi que le village où le café a été ramassé, les paysans, le mode de préparation. Jean-Pierre Blanc, directeur général des cafés Malongo est convaincu que les clients voudront de plus en plus connaître l'origine et la manière dont a été fabriqué le produit qu'ils achètent. Un café équitable n'est pas forcément bio, mais Jean-Pierre Blanc insiste : "Tous nos cafés que nous commercialisons sont bios ou sont en cours de certification."

Jean-Pierre BLANC, Directeur Général des cafés Malongo

 

" Le consommateur veut avoir la certitude que le produit est naturel et équitable mais il veut aussi en savoir plus sur les paysans "

 

Propos recueillis par Aurore Briffod pour FRANCE INFO

 

Lire l'interview de Jean-Pierre BLANC

En complément, Malongo lance des actions marketing ciblées et de nouveaux produits dédiés au marché du CHR et du snacking.

Parmi eux, une offre Cold Brew, une gamme de boissons naturelles, saines et tendances ! Sans sucres ni arômes artificiels, désormais fabriqué en France par l'entreprise Kookabarra, spécialiste des jus de fruits frais haut de gamme. En cocktail, mocktails ou pur, le Cold Brew Malongo est le partenaire idéal pour rafraîchir avec gourmandise les longues journées estivales.

Cette alternative aux sodas et autres boissons énergisantes dont la matière première vient du Laos, sur le plateau de Bolovens où les producteurs cultivent en bio, coche toutes les cases chères à Malongo. Lequel entend aussi accélérer sur le volet digital avec le renforcement de son site e-chr, à vocation BtoB, qui devrait trouver toute sa place.